War Heritage Institute

  • banner%20web%202022%20fr

  • banner%20web%20bbe%20fr

  • SLIDER_FR_1500%20x%20320%20px_EXPO%20WWII_150%20ppi-1

  • banner%20webfr

Explore the Museum - La Salle Russe en 3D

Découvrir le Musée de l’Armée, ce n'est pas simplement passer d’une salle à une autre pour virevolter d'une guerre à une autre. C’est beaucoup mieux, mais le saviez-vous ? Se rendre au Musée royal de l'Armée, c'est aussi pouvoir découvrir la Salle Russe !

La salle, rénovée en 2001, témoigne de la volonté des officiers russes , exilés suite à la révolution de 1917, ayant presque tout perdu, de conserver au cœur de l’Europe une trace de la grandeur de l'empire des tsars et de sa contribution à la Grande guerre. On y admire de beaux ensembles de souvenirs des régiments Pavlovsky et des lanciers de la garde dont ceux du maréchal Mannerheim, président de Finlande, de la Marine impériale et du Lycée impérial Alexandre.

Le plus prestigieux et le plus complet est celui déposé par l’Association des Officiers du Régiment des Cosaques de sa Majesté. En 1917 cette unité de la garde a voulu préserver son Musée régimentaire installé dans leur mess à Saint-Pétersbourg. La collection, emballée dans de lourdes caisses, est transportée dans le sud de la Russie puis en Yougoslavie après la guerre civile russe et enfin, après un séjour à Paris, arrive à Bruxelles en 1936. Elle rassemble des tuniques de tous les tsars depuis Nicolas Ier, la rutilante argenterie régimentaire et l’ensemble unique des trompettes d’honneur offertes par l’empereur Alexandre Ier suite à la brillante attitude du régiment lors de la bataille de Leipzig (1813).

Elle permet aussi au visiteur de parcourir deux siècles de l’évolution de l’uniforme de cette unité créée en 1775 par l’impératrice Catherine II de Russie. Enfin, quelques objets évoquent l’histoire passionnante des autocanons belges en Russie (1915-1918) et celle de l’émigration russe en Belgique.